Nos éditions et +

Tous les artistes

Suite ...

BELGEONNE Gabriel : BELGEONNE Gabriel

BELGEONNE Gabriel
Artiste
BELGEONNE Gabriel

Biographie de BELGEONNE Gabriel

BELGEONNE Gabriel

 

Né à Gerpinnes en Belgique en 1935, Gabriel Belgeonne est graveur (eau-forte, bois, parfois lithographie), peintre, auteur de cartons de tapisseries et de vitraux. En 1963, il est élève de l'Académie de Mons (Hainaut) où il pratique une peinture abstraite tendance gestuelle qu'il abandonne dès 1964 pour se tourner vers la gravure. Vers 1988, son intérêt pour la trace, l'empreinte, la perte de sens des signes plastiques, l'allusif le font revenir à ses premières amours : une peinture abstraite à mi-chemin entre la matière et l'insaisissable.

Biographie

  • 1965-70 : membre de Cap d'Encre aux côtés de René Carcan, Francis De Bolle, Marc Laffineur, Gustave Marchoul,André Toussaint et Jules Lismonde, le secrétaire étant Philippe Roberts-Jones.
  • 1970 : fondateur de Tandem
  • 1976 : fondateur avec Lamblin de la biennale internationale de gravure de Condé-Bonsecours

Il est professeur de l'Académie de Mons à partir de 1976, puis professeur à l'E.N.S.A.V. (La Cambre) où il a enseigné la gravure aux côtés de Jean-Pierre Point (sérigraphie). Belgeonne a reçu de nombreux prix et a même représenté la Belgique, en 1989, lors de la Biennale de Sao Paulo. Aujourd'hui à la retraite de l'enseignement, il continue à graver assidûment et à faire la promotion d'autres graveurs.

Bibliographie 

  • Ripopée 1, La Louvière, Centre de la gravure et de l’image imprimée, 27 septembre – 16 décembre 1988.
  • R.DALEMANS, D’hier à aujourd’hui (1945-1983), Bruxelles, Artis- Historia, 1990.
  • R.P.TURINE, Belgeonne en couleurs in La Libre Belgique, vendredi 9 mars 1990, p.21.
  • Vente publique d'art belge contemporain, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 24-25 mai 1992.
  • J.PIGEON, Textes critiques sur 50 artistes belges, Bruxelles, F.A. B.C., 1992.
  • D.GILLEMON, Sensitives. Les aquatintes de Gabriel Belgeonne au centre de ces "Temps partagés" in Le Soir, mercredi 6 octobre 1993, p.8.
  • Gabriel Belgeonne, Namur, Musée Félicien Rops, 3 février-14 avril 1996.
  • R.P.TURINE, Belgeonne : parcours d’une œuvre multiple in La Libre Belgique, vendredi 23 février 1996, p.9.
  • M.DRAGUET, Belgeonne et ses palimpsestes du néant. Soixante aquatintes pour dire la fragilité du monde in Journal des Arts 24, avril 1996, p.17.
  • J.DUSTIN, Gravures sans frontière... linguistique in Le Soir, mercredi 5 juin 1996, p.33.
  • D.GILLEMON, Sensitives. Les aquatintes de Gabriel Belgeonne au centre de ces « Temps partagés » in Le Soir, mercredi 6 octobre 1996, p.8.
  • D.GILLEMON, Gabriel Belgeonne et la peinture. Fragilités poétiques in Le Soir, mardi 28 avril 1998, p.11.
  • R.P.TURINE, Belgeonne : vibrant dialogue avec l’Univers in La Libre Belgique, mardi 12 mai 1998, p.21.